Accueil > Applications > Eau d'irrigation > Risque de salinité

Risque de Salinité

La teneur en sel dans l'eau d'irrigation

L'excès de teneur en sel est l'un des soucis principaux avec l'eau utilisée pour l'irrigation. Une concentration élevé en sel dans l'eau ou dans les sols affectera négativement le rendement des récoltes, provoquera une dégradation des sols et une pollution des eaux souterraines.

L'utilisation d'une eau salée pour l'irrigation dépendra de plusieurs facteurs:

- La tolérance en sel de la récolte

- Les caractéristiques du sol sous l'irrigation

- Les conditions climatiques. La qualité de l'eau d'irrigation joue un rôle essentiel dans les secteurs arides affectés par des taux d'évaporation élevés entrainant une accumulation importante de sel dans les sols.

- Les procédures de gestion des sols et de l'eau.

En général, l'eau réutilisée pour l'irrigation doit avoir un degré faible ou moyen de salinité. (i.e. conductivité électrique de 0.6 à 1.7 dS/m). (Voir tableau ci-dessous).

Une grande attention doit être prise pour les zones côtières où l'infiltration d'eau de mer pose un risque important de salinité de l'eau d'irrigation qui est alors pompée depuis des puits. Par exemple en Espagne, la surexploitation des ressources souterraines pour l'agriculture a provoqué une baisse des niveaux d'eau et, par conséquent a provoqué l'intrusion d'eau de mer dans le littoral.

Risque TDS (ppm or mg/L) dS/m or mmhos/cm
Nul <500 <0.75
Legers 500-1000 0.75-1.5
Modéré 1000-2000 1.5-3.00
Sévère >2000 >3.0

Une eau avec un taux modéré de salinité peut être utilisée si une filtration modérée est effectuée.

Une eau contenant un haut degré de salinité (ECi>1.5) et une grande quantité de sodium (SAR>6) ne devrait pas être utilisée pour l'irrigation. Néanmoins, dans certains endroits en manque d'eau, l'eau très saline peut être utilisée en tant que supplément pour d'autres sources. Un bon contrôle et une bonne gestion deviennent alors essentiels.

Si l'eau avec un très haut degré de salinité est utilisé (circonstance extrême de manque d'eau) le sol doit être perméable, le drainage doit être suffisant, l'eau doit être en excès pour fournir une meilleure lixiviation et les récoltes doivent être bien choisies (relativement résistante à la salinité).

Quel risque !! On estime qu'environ 21% de la totalité des terres irriguées sont endommagées par le sel (voir le tableau ci-dessous).

Dommages dû à la salinisation

Pays Terres irriguées endommagées par le Sel

(million Ha)

Total des terres irriguées endommagées par le Sel

(percent)

Inde

Chine

Pakistan

USA

Ouzbékistan

Iran

Turkménistan

Egypte

Estimation dans le monde

7.0

6.7

4.2

4.2

2.4

1.7

1.0

0.9

47.7

17

15

26

23

60

30

80

33

21

Source: F.Ghassemi, A.J.Jakeman, and H.A. Nix, salinisation of Land and Water Resources (Sydney: University of New South Wales Press, 1995)

Si un fermier applique annuellement 10000 tonnes d'eau d'irrigation par hectare de récolte, entre 2 et 5 tonnes de sels seront ajoutés à cette terre chaque année. A moins que ces sels soient rincés, d'énormes quantités peuvent s'accumuler durant des années ou des décennies

Unité de Mesure de Salinité

La concentration en sel est donnée par le TDS (Quantité Totale de Matière Dissoutes) exprimé en mg de sel par litre d'eau (mg/L) ou en gramme de sel par mètre cube d'eau (g/m3)
(i.e. mg/L= g/m3 = ppm).

La concentration en sel peut aussi être mesurée grâce à la conductivité électrique de l'eau d'irrigation (ECi).

La conductivité électrique est exprimée en millimhos par centimètre(mmhos/cm) ou deciSiemens par mètre (dS/m) ou microSiemens par centimètre (1.e. 1dS/m = 1000μS/cm).

La relation entre la concentration en sel (C) et la conductivité électrique (EC) est approximativement: C = 640 EC.

Une autre technique pour estimer la concentration en sel se fait en mesurant la conductivité électrique de l'eau extraite d'un échantillon de sol saturé (ECe).

La relation approximative entre la conductivité électrique de l'eau d'irrigation (ECi) et la salinité du sol est ECe = 1.5 ECi, si environ 15% de l'eau appliquée est drainée à la racine des récoltes.

La tolérance en sel des différentes récoltes

Les signes les plus distincts des dommages dus à la salinité sont une mauvaise croissance des récoltes et une baisse des rendements. Les récoltes peuvent tolérer la salinité jusqu'à certains niveaux sans perte mesurable dans leurs rendements (seuil de salinité). Quand le seuil de salinité est dépassé, le rendement des récoltes réduit linéairement à mesure que la salinité augmente.

Nom commun Seuil moyen de salinité (ECse)

Seuil d'ECi pour des récoltes

sable terre argile

Culture de plein champ

- Coton

- Blé

- Tournesol

- Riz

- Grain de maïs

- Canne à sucre

7.7 (+)

6

5.5

3

1.7

1.7 (-)

12.1

9.4

7.5

4.8

3.2


4.3

6.9

5.3

4.3

2.7

1.8


2.5

4.0

3.1

2.5

1.6

1.1


1.4

Fruits

- Olive

- Pêche

- Pamplemousse

- Orange

- Raisin

- Pomme



4 (+)

3.2

1.8

1.7

1.5

1 (-)

5.1

4.7

3.0

2.9

3.3

2.0

2.9

2.7

1.7

1.7

1.9

1.2

1.7

1.6

1.0

1.0

1.1

0.7

Légumes

- Courgette

- Brocoli

- Pois

- Tomate

- Patate

- Oignon

4.7 (+)

2.8

2.5

2.3

1.7

1.2 (-)

7.3

4.9

3.2

3.5

3.2

2.3

4.2

2.8

1.8

2.0

1.8

1.3

2.4

1.6

1.1

1.2

1.1

0.8

Les procédures de gestion pour irriguer des eaux salines ou sodiques

Les considérations suivantes devraient s'appliquer:

- Un drainage interne adéquate. Cette mesure est prévue pour éviter la libre circulation de l'eau au niveau des racines.

Les conditions appropriées de lixiviation, selon les niveaux de tolérance des récoltes spécifiques, devraient s'appliquer pour éviter l'accumulation du sel. Par exemple si un drainage naturel n'est pas adéquat, une canalisation doit être installée.

- Une disponibilité plus élevée de l'eau dans le sol. Une grande quantité de sel empêchera un bon approvisionnement en eau pour les récoltes.

- Gestion et contrôle approprié de la salinité et de l'indice SAR. Ex: ajouter le calcium soluble tel que le gypse (sulfate de calcium) pour diminuer le SAR à une valeur sûre.

Le moniteur du sel et du sodium avec le test sol salin-alcalin se fait tout les 1 ou 2 ans.

Pages relatives:

Risque des bicarbonates pour l'eau d'irrigation

Analyse laboratoire de l'eau d'irrigation

Qualité d'eau d'irrigation

Aliments dans l'eau d'irrigation

Risque des SAR pour l'eau d'irrigation

Risque d'ions toxiques dans l'eau d'irrigation






Lenntech BV

Rotterdamseweg 402 M
2629 HH Delft
Pays Bas
France - Belgique - Suisse - Canada

tel: +31 152 755 715

fax: +31 15 261 62 89

e-mail: info@lenntech.com











Bookmark and Share