Cyanure et environnement

Cyanure et environnement

Utilisation du cyanure dans l'industrie:

Les cyanures, minéraux et organiques sont indissociables de la vie (comme intermédiaires du métabolisme) et de l’industrie. Les plus courants sont le cyanure d’hydrogène (HCN), les sels solubles dans l’eau (NaCN et KCN par exemple) et les complexes appelés cyanométallates comme les ferrocyanures.

  • l’acide cyanhydrique, pouvant être utilisé comme pesticide, est un intermédiaire de synthèse des nitriles (qui aboutiront à la fabrication de polymères de type acrylonitrile, de solvant comme l’acétonitrile, ou de molécules à usage pharmaceutique) et se trouve comme sous-produit dans les industries du charbon et de l’acier ;
  • les produits halogénés de type bromure ou chlorure de cyanogène sont utilisés comme produits de synthèse et comme pesticides ;
  • le bleu de Prusse, colorant largement utilisé est un résidu final de stabilisation physico-chimique des composés cyanurés ;
  • les sels (NaCN et KCN) sont largement utilisés dans l’industrie minière, en particulier dans les mines d’or et d’argent (procédé par cyanuration), afin d’extraire ces métaux précieux des roches excavées

Comportement dans l'environnement:

L'ion cyanure (CN-) est un composé très soluble dans l'eau (hydrosolubilité de 37% à 20°C). La volatilisation à partir de l'eau peut être considérée comme très lente. De même, le potentiel d'accumulation dans les sédiments est faible. Cependant, à cause de la nature ionique du composé, des interactions avec des argiles et des acides humiques sont possibles et donc le passage de la substance vers les sédiments ne peut pas être exclu.
L'élimination dans la phase aqueuse par biodégradation est possible, mais probablement lente. Une adaptation des microorganismes semble nécessaire pour que cette voie d'élimination soit significative.

Lutte contre le cyanure et traitement des eaux contaminées:

Traitement en utilisant le procédé d'oxydation catalytique à l'air humide ou oxydation par voix humide (en anglais : Catalytic Wet Air Oxydation) qui est capable de transformer tout composé contaminant de façon ultime en dioxyde de carbone et en eau, et peux également détruire des composé inorganiques oxydables, tels que le cyanure.

On peut également oxyder le cyanure avec de l’hypochlorite de sodium.

Utilisation de l'ozone, comme un oxydant, pour le traitement du cyanure de sodium (NaCN)

Pour plus d'informations:

IMPACT À COURT ET À LONG TERME DU CYANURE SUR LES ÉCOSYSTÈMES (ineris)

TOXICITÉ DU CYANURE SUR L'HOMME (INERIS)

La fiche toxicologique de l'INRS

Source: Deutsche Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit (GTZ) GmbH






Bookmark and Share


Lenntech BV

Rotterdamseweg 402 M
2629 HH Delft
Pays Bas
France - Belgique - Suisse - Canada

tel: +31 15 27 55 715

fax: +31 15 261 62 89

e-mail: info@lenntech.com