Lenntech <!-- PLUGIN:LANGUAGE:water_treatment_and_purification --> Lenntech <!-- PLUGIN:LANGUAGE:water_treatment_and_purification -->

Histoire du tableau périodique

L'homme a toujours tenté de trouver une explication à la complexité de la matière qui l'entoure. On a d'abord pensé que les éléments de toute matière se résumaient à l'eau, la terre, le feu et l'air. On se rendu compte néanmoins au fil du temps grâce à l'amélioration des techniques expérimentales chimiques et physiques que la matière était en réalité plus complexe qu'elle ne le paraissait. Les chimistes du XIXe siècle éprouvèrent alors le besoin d'ordonner les nouveaux éléments connus La première manière, la plus naturelle, fut de les classés par masse atomiques, mais ce classement ne reflétait pas les différences et les similitudes entre les éléments. Plusieurs classification furent alors adoptées avant d'arriver au tableau périodique qui est utilisé de nos jours.

Chronologie des différents classements des éléments chimiques

Döbereiner

Ce chimiste parvint à mettre en rapport la masse atomique de certains éléments avec leurs propriété en 1817. Il remarqua l'existence de similitudes entre éléments groupés par trois qu'il nomma "triades". La triade du chlore, du brome de l'iode en est un exemple. Il mis en évidence le fait que la masse d'un des trois éléments de la triade était l'intremédiaire des deux autres. En 1850 on pouvait compter quelques vingt triades pour arriver à une première classification cohérente.

Chancourtois et Newlands

En 1862 Chancourtois, géologue français, mis en évidence une certaine périodicité entre les éléments du tableau. En 1864 Chancourtois et Newlands, chimiste anglais, annonçaient que "le huitième élément qui suit un élément donné, ressemble au premier comme la huitième note de l'octave ressemble à la première". Mais cette loi ne pouvait s'appliquer aux éléments au delà du Calcium. Cette classification restait donc insuffsante, mais le tableau périodique commençait à se dessiner.

Meyer

En 1869, Meyer, chimiste allemand, mise en évidence une certaine périodicité dans le volume atomique. les éléments semblables auraient un volume atomique semblables par rapport aux autres éléments. Les métaux alaclins ayant par exemple un important volume atomique.

Mendeleïev

En 1869, Mendeleïev, chimiste russe, présenta une première version de son tableau périodique en 1869. Ce tableau fut la première représentation cohérente de l'ensemble des éléments. Il se rendu compte qu'en classant les éléments selon leurs masses atomiques on voyait apparaître une périodicité en ce qui concerne certaines propriétés des éléments. Le premier tableau contenait 63 éléments.


Ce tableau fut conçu de manière à faire apparaître la périodicité des éléments. Ainsi les éléments y sont classés verticalement. Les rangées horizontales se succèdent représentant les éléments de la même "famille".

Pour pouvoir appliquer la loi qu'il croyait juste, il du laisser certaines cases vides. Il était convaincu qu'un jour ces cases vides correspondant aux masses atomiques 45, 68, 70, 180, ne le seraient plus, et les découvertes futures allaient confirmer cette conviction. Il réussit même à prévoir les propriétés chimiques de trois éléments manquant en se basant sur les propriétés des quatre éléments voisins. Entre 1875 et 1886, ces trois éléments que sont le gallium, le scandium et le germanium, furent découverts et ils possédaient bien les propriétés prédites.

Cependant bien que la classification de Mendeleïev marqua un net progrès, elle contenait certaines anomalies duent aux erreurs de détermination de masse atomique de l'époque.

Tableau périodique moderne

Le tableau de Mendeleïev conduisit au tableau périodique actuellement utilisé.

Un groupe du tableau périodique est une colonne verticale du tableau. Il y a 18 groupes dans le tableau standard. Ce n'est pas un hasard si plusieurs de ces groupes correspondent directement à une série chimique. Le tableau a été inventé pour organiser les séries chimiques connues dans un schéma cohérent. L'explication actuel des motifs dans le tableau périodique provient du fait que les éléments d'un même groupe possèdent la même configuration électronique de leur couche la plus extérieure. Comme le comportement chimique est principalement dicté par les interactions de ces électrons, cela tend à donner aux éléments d'un même groupe les mêmes propriétés chimiques et physiques.

A propos de Lenntech

Lenntech BV
Rotterdamseweg 402 M
2629 HH Delft

tel: +31 152 755 715
fax: +31 152 616 289
e-mail: info@lenntech.com


Copyright © 1998-2016 Lenntech B.V. All rights reserved