Lenntech <!-- PLUGIN:LANGUAGE:water_treatment_and_purification --> Lenntech <!-- PLUGIN:LANGUAGE:water_treatment_and_purification -->

Nécessité de désinfection de l'eau potable

La plupart des microorganismes pathogènes est éliminée de l'eau lors de la première étape de purification de l'eau. Cependant, la désinfection de l'eau est encore nécessaire afin d'empêcher que l'eau potable soit nocif pour notre santé.

Microorganismes
Les microorganismes peuvent se trouver naturellement dans la nature. Invisible à l'œil nu, les microorganismes sont présent dans les sols, l'air, la nourriture et l'eau. A travers notre alimentation et par l'air, nous sommes exposés à ces microorganismes dès notre naissance. Les microorganismes resteront présents sur et dans notre corps. La majorité des microorganismes sont inoffensifs et contribuent à réalisé un certain nombre de procédé vital dans le corps humain tel que le métabolisme. Mais, il y a aussi des microorganismes qui peuvent provoquer des maladies ou qui sont nocifs pour les personnes avec une faible résistance.
Les microorganismes pathogènes de l'eau ont un nombre spécifique de propriétés qui les distinguent des contaminants chimiques. Ce sont des organismes vivant. Ils ne sont pas dissout dans l'eau, mais coaguleront et s'attacheront aux colloïdes et aux solides de l'eau.

Les types de microorganismes pathogènes
Les microorganismes pathogènes de l'eau potable peuvent se diviser en trois types: les bactéries, les virus et les parasites protozoaires. Les bactéries et les virus peuvent exister dans les eaux de surface et les eaux souterraines, tandis que les parasites protozoaires se trouvent principalement dans l'eau de surface.

Bactérie
Les bactéries sont des organismes unicellulaire, en forme de sphère, de spiral ou de tige. Ils peuvent exister un tant que bactérie individuelle ou en tant que chaîne de bactéries, par paquets ou par pairs. Les bactéries sont les formes vivantes les plus abondantes sur terre. Ils mesure entre 0,4 et 14 μm de long et environ entre 0,2 à 12 μm d'épaisseur. En conséquence, ils peuvent seulement être vus au moyen d'un microscope. Les bactéries se nourrissent d'aliments liquides. Ils peuvent se reproduire par duplication d'ADN, ainsi une bactérie se divise en deux cellules indépendantes. Dans des conditions idéales, ce procédé prend entre 15 et 30 minutes.

Certaines types de bactéries peuvent former des spores. Ces spores contiennent une couche protectrice qui résiste à la chaleur et peuvent préserver les bactéries du manque de nourriture.
Les bactéries jouent un rôle dans diverses procédés. Certaines bactéries transforme la matière organique et jouent un rôle écologique important et d'autres assistent le métabolisme humain.

Virus
Les virus sont des organismes qui peuvent causer des infections et qui se reproduisent seulement dans des cellules vivantes hôtes. Lorsqu'ils sont hors de cette cellule, ils sont inactifs. Les virus possèdent une paroi protectrice. Ils ont la forme d'épis, de sphère ou de fil et sont si petits (entre 0,02 et 0,09 μm) qu'ils peuvent passer à travers les filtres qui capturent les bactéries.
Contrairement aux bactéries et aux parasites protozoaires, les virus possèdent qu'un seul type d'acide nucléique (ARN ou ADN). Ils ne peuvent se reproduire directement mais ils assurent le métabolisme de la cellule hôte qui recopie l'ADN, entraînant le développement d'un nouveau virus.
Contrairement aux bactéries, les virus ne sont pas naturellement présents dans le corps humains. Lorsqu'une personne est infecté par un virus, il quitte souvent le corps humain par les excréments. Lorsque ces sécrétions ont lieu, l'eau peut être contaminée par les virus. Si l'eau n'est pas totalement désinfectée, d'autres personnes peuvent être infectées par ce virus.

Figure 1: trois formes différentes de virus

Parasites protozoaires
Les parasites protozoaires sont des organismes unicellulaires. Ils ont un métabolisme complexe et se nourrice d'aliments solides, d'algues et de bactéries présentes dans les organismes multicellulaire, tels que les hommes et les animaux. Leur multiplication a lieu avec la duplication cellulaire. Ils existent de nombreux types de parasites protozoaires tel que le kyste ou l'oocyste. Les oocystes de Cryptospridium et les kystes de Giardia se trouvent dans l'eau partout dans le monde suite aux pollutions fécales. Comme les kystes, les organismes pathogènes sont résistants à la désinfection au chlore. Un parasite protozoaire peut être éliminé au moyen d'une filtration ou de l'application de dioxyde de chlore.

Le degré d'infection
Le degré d'infection dépend du type d'organisme pathogène, de la façon dont il est transféré, de la dose contagieuse, de la persistance du microorganisme et de la résistance de la personne infectée.
La dose contagieuse représente le nombre de microorganismes qui doivent intégrer le corps humian avant que la maladie intervienne. Cette dose est très faible pour un virus et un parasite protozoaire. La persistance de microorganisme dépend surtout de la période viable du microorganisme, lorsqu'il n'est pas présent dans un hôte humain. Les bactéries sont, en général, les microorganismes les moins persistants, et les kystes protozoaires sont le plus persistants.
Les jeunes enfants, les personnes âgées et les personnes malades ont une plus faibles résistances aux maladies et sont plus fragiles. Lorsqu'une personne est infectée, les organismes pathogènes se multiplient, augmentant ainsi le risque de maladies. Toutes les personnes infectées par un organismes pathogènes ne tombent pas malades. Les personnes qui ne sont pas malades, évacuent facilement leur maladie, principalement par les sécrétions.

Sécrétion et eaux d'égouts
Quand l'eau traverse un certain secteur, elle collecte toutes les substances et les conduisent vers d'autres secteurs. Les microorganismes intègrent aussi cette eau. La plupart des microorganismes qui causent des maladies provenant de l'eau ont pour origine les fèces des hommes et des animaux.

Figure 2: Bactérie d'E. Coli

Une goutte de fèces contient un millions de microorganismes. Dans les fèces de bétail, il peut y avoir un million de bactéries d'E. Coli (figure 2), de kystes Giardia (figure 3) et de Spores Cryptospridium (figure 4). Dans les fèces des poulets, on peut trouver des bactéries pathogènes telle que la salmonelle ou la campylobacter. Quand des engrais sont appliqués à des terrains, la pluie peut conduire les bactéries dans les eaux de surface ou les eaux souterraines, entraînant la contamination de l'eau par des microorganismes.

Figure 3: Spore Cryptospridium Figure 4: kystes Giardia

Les eaux usées ou les eaux d'égouts ne peuvent être rejetées dans des environnements non traités. La plupart des eaux usées purifiées sont rejetées dans les rivières, les lacs ou les océans. Parfois, des plus abondantes peuvent inonder les systèmes d'égouts et ainsi, l'eau non traitée peut réintégrer les eaux de surface ou les eaux souterraines. Tous les pays n'épure pas l'eau avant qu'elle entre dans l'eau de surface ou dans les eaux souterraines. Principalement les pays en développement manquent d'équipements sanitires. Il peut donc y avoir une contamination de l'eau utilisée pour la consommation, entraînant un risque élevé de présence de maladies transportées par les microorganismes de l'eau. Cette un risque énorme lorsque l'eau n'est pas traitée du tout. Quand les fosses septiques sont utilisées pour le traitement des eaux usées, les microorganismes pathogènes peuvent contaminer l'eau de surface et les sources souterraines.

Tous les microorganismes pathogènes ne proviennent pas des fèces. La Legionella (figure 5) peut être trouvée dans l'eau et se multiplie facilement dans les systèmes de distribution. Il y a aussi d'autre microorganismes pathogènes qui peuvent être trouvés dans les eaux de surface.

Figure 5: Bactérie Legionella



Plus d'informations sur la désinfection de l'eau?:

Introduction sur la désinfection de l'eau
Nécessité d'un traitement de l'eau
Histoire du traitement de l'eau

Qu'est ce que la désinfection de l'eau?
La nécessité de désinfection de l'eau
Histoire de la désinfection de l'eau
Les maladies portées par l'eau
Les facteurs qui influencent la désinfection
Conditions de désinfection de l'eau
Législation sur la désinfection de l'eau en Europe et aux Etats-Unis

Traitement de l'eau de piscine
Pollutions des piscines
Désinfection des piscines
La désinfection des piscines et ses effets sur la santé

Le nouveau système de chloration

L'eau des tours de refroidissement
Les pollutions des eaux des tours de refroidissement
La désinfection des tours de refroidissement
La législation sur l'eau des tours de refroidissement

Les désinfectants chimiques:
Le chlore
L'hypochlorite de sodium
Les chloramines
Le dioxyde de chlore
L'ionisation cuivre-argent
Le peroxyde d'hydrogène
Le brome
Le peroxone
L'acide peracétique

Les sous-produits de la désinfection
Les types de sous-produits de désinfection
Les effets sur la santé des sous-produits de la désinfection

A propos de Lenntech

Lenntech BV
Rotterdamseweg 402 M
2629 HH Delft

tel: +31 152 755 715
fax: +31 152 616 289
e-mail: info@lenntech.com


Copyright © 1998-2016 Lenntech B.V. All rights reserved