Lenntech <!-- PLUGIN:LANGUAGE:water_treatment_and_purification --> Lenntech <!-- PLUGIN:LANGUAGE:water_treatment_and_purification -->

Dioxyde de Chlore

  1. Qu'est-ce que le dioxyde de chlore stabilisé ?

  2. Comment cela fonctionne-t-il ?
  3. Quel est le degré d'efficacité ?
  4. Comment mettre en place un système de traitement ?
  5. Dans quels cas utiliser cette technologie ?
    1. Systèmes d'eau chaude ou froide
    2. Désinfection des légumes
    3. Contrôle et prévention des biofilms
    4. Tour de refroidissement
    5. Scrubbers
    6. Eau potable
    7. Légionellose

Sous-produit de désinfection du chlore

Dioxyde de Chlore

La recherche d'un désinfectant pouvant remplacer le chlore a abouti a la découverte de nombreux autres procédés. Bien qu'aucun désinfectant ne soit parfait, le dioxyde de chlore apparaît comme une très bonne alternative grâce à ses caractéristiques.

1. Qu'est-ce que le dioxyde de chlore stabilisé ?

Tout comme l'ozone et le chlore, le dioxyde de chlore est un biocide oxydant, et non une toxine agissant sur le métabolisme. En d'autres termes, cela signifie que le dioxyde de chlore élimine les micro-organismes en agissant sur le transport de nutriments à travers la paroi cellulaire, et non en agissant sur les procédés métaboliques directement.

Le dioxyde de chlore est en fait stabilisé dans une solution aqueuse. L'ajout d'un acide dans de bonnes proportions active le désinfectant.

Haut de page

2. Comment cela fonctionne-t-il ?

Parmi les biocides oxydants, le dioxyde de chlore est le plus sélectif. L'ozone et le chlore sont des composés plus réactifs, et agissent sur la majorité des composés organiques. Le dioxyde de chlore ne réagit qu'avec des composés sulfurés réduits, des amines secondaires et tertiaires, et quelques autres produits organiques fortement réduits. Cela permet, pour obtenir un résultat plus stable qu'en utilisant le chlore ou l'ozone, l'utilisation de dosage moins élevés. En raison de se sélectivité, le dioxyde de chlore, correctement produit (tout le dioxyde de chlore n'est pas produit de la même façon), est plus efficace pour traiter des eaux présentant des charges organiques importantes que le chlore ou l'ozone.

Haut de page

3. Quel est le degré d'efficacité ?

L'efficacité du dioxyde de chlore est au moins égale à celle du chlore, même à des concentrations inférieures. Cependant, le composé présente plusieurs autres avantages, non moins négligeables :

  1. Des valeurs de pH comprises entre 4 et 10 n'affectent pas l'efficacité,

  2. Le dioxyde de chlore est clairement plus efficace que le chlore, pour la destruction des spores, bactéries, virus et autres organismes pathogènes sur un même échantillon,

  3. Le temps de contact nécessaire est inférieur,

  4. Le dioxyde de chlore est plus soluble,

  5. Des concentrations élevées en chlore n'ont pas d'effets corrosifs. Les coûts de maintenance à long terme sont réduits,

  6. Le dioxyde de chlore ne réagit par avec NH3 et NH4+,

  7. Il détruit les précurseurs THM (trihalométhanes) et favorise la coagulation

  8. Il détruit les phénols et n'a pas d'odeur distincte,

  9. Il est plus efficace que le chlore pour le traitement du fer et du magnésium.

Haut de page

4. Comment mettre en place un système de traitement ?

Le dioxyde de chlore peut être utilisé de 2 façons. La première est la génération sur site, par un procédé spécial. La seconde est la possibilité de commander du dioxyde de chlore sous sa forme stabilisée (SCD).

Le SCD est activé sur site lorsque l'on souhaite l'utiliser. Il peut alors être dosé, dans un nouveau (ou déjà existant) process de désinfection.

Cela en fait un désinfectant facile à utiliser, sûr, et multi-usage.

Le système de dosage est compact, sûr, flexible, et ne demande que peu de maintenance.

chlorine dioxide dosing system

Back to top

Dans quels cas utiliser le dioxyde de chlore ?

Légionellose

En matière de prévention et de contrôle de la légionellose, le dioxyde de chlore jour désormais un rôle majeur. Les caractéristiques spécifiques du dioxyde de chlore en font un désinfectant sûr, là les autres échouent.

Les biofilms présents dans les canalisations peuvent protéger la légionella contre la plupart des désinfectants.

Le dioxyde de chlore détruit les biofilms et les bactéries, ainsi que les spores et virus.

Autres avantages :

  1. Des valeurs de pH comprises entre 4 et 10 n'affectent pas l'efficacité,

  2. Le temps de contact nécessaire est court,

  3. Le dioxyde de chlore est plus soluble,

  4. Le dioxyde de chlore ne réagit par avec NH3 et NH4+,

  5. Il détruit les précurseurs THM (trihalométhanes) et favorise la coagulation,

  6. Il détruit les phénols et n'a pas d'odeur distincte,

Haut de page

Contrôle et prévention des biofilms

Un biofilm est une couche de micro-organismes, contenus dans une matrice solide, se formant sur des surfaces en contact avec de l'eau. L'intégration d'organismes pathogènes dans les biofilms peut les protéger de l'action de biocides, à haute concentration, qui les auraient détruits ou inactivés sans cela.

Les biofilms constituent des refuges sûrs pour les micro-organismes tels que la Legionella, E. Coli, ou la Listéria, où ils peuvent se reproduire à des niveaux suffisants pour aboutir à la contamination de l'eau.

legionella in biofilm
Legionella sur un biofilm (©Vernagene)


Il a été prouvé que le dioxyde de chlore détruit les biofilms dans les systèmes de transport d'eau, et prévient également leur formation, lorsque celui-ci est utilisé de façon continue à de faibles concentrations. Au contraire, il a été montré que l'eau de Javel n'a que peu d'effet sur les biofilms.

Haut de page

Tours de refroidissement

Le nettoyage et la désinfection des tours de refroidissement sont fondamentaux, et ce pour plusieurs raisons. La plupart d'entre elles sont bien connues. Une tuyauterie propre signifie un coefficient d'échange plus élevé, une durée de vie des pompes prolongée, et des coûts de maintenance plus faibles.

Cependant, la plupart des gens ignorent le fait que les tours de refroidissement peuvent avoir des conséquences sur la santé humaine. Les conditions de température élevées constituent une base idéale pour le développement d'une multitude d'organismes pathogènes, comme la Légionella.

L'utilisation du dioxyde de chlore présente de nombreux avantages :

  • Il s'agit d'un biocide et désinfectant puissant,

  • Il prévient la formation des biofilm et les détruits,

  • Des valeurs de pH comprises entre 4 et 10 n'affectent pas l'efficacité. Aucune vidange ou remplissage avec de l'eau neuve n'est nécessaire,

  • L'effet corrosif est minimal, comparé à celui de l'eau du robinet,

  • Acidification non nécessaire,

  • Le dioxyde de chlore peut être utiliser sous forme de spray. Tous les endroits peuvent alors facilement être atteints,

  • Dernier avantage et non le moindre : l'impact environnemental est minimal.

Haut de page

Scrubbers

Les scrubbers ont une conception similaire à celle des tours de refroidissement. La différence essentielle réside dans le fait que les scrubbers sont des systèmes sous pression, contrairement aux tours. Dans le cas des scrubbers, l'eau suit un circuit de recirculation et est vaporisée au sommet du système, à contre-courant du flux d'air. Le principe de recirculation permet d'absorber de l'air les composés responsables d'odeurs.

Le dioxyde de chlore ajouté à l'eau réagit rapidement avec les composés odorants absorbés, aussi bien qu'avec les composés restants dans l'air. De façon générale, une très faible concentration en dioxyde de chlore, de l'ordre de 0.2 ppm, permet d'assurer un bon contrôle des odeurs.

Haut de page

Désinfection d'eau potable

Le dioxyde de chlore est utilisée depuis des années en matière de désinfection d'eau potable (depuis 1944 aux États-Unis). La demande a fortement augmenté depuis qu'il a été découvert que le chlore et les produit similaires aboutissent à la formation de sous-produits de désinfection dangereux, comme les THM (TriHaloMéthanes).

Depuis, de nombreuses entreprises de traitement d'eau; basée aux États-Unis ou au Royaume-Uni ont commencé à utiliser le dioxyde de chlore. De nombreuses raisons expliquent ce choix :

  1. Des valeurs de pH comprises entre 4 et 10 n'affectent pas l'efficacité,

  2. Le dioxyde de chlore est clairement plus efficace que le chlore, pour la destruction des spores, bactéries, virus et autres organismes pathogènes sur un même échantillon,

  3. Le temps de contact nécessaire est inférieur,

  4. Le dioxyde de chlore est plus soluble,

  5. Des concentrations élevées en chlore n'ont pas d'effets corrosifs. Les coûts de maintenance à long terme sont réduits,

  6. Le dioxyde de chlore ne réagit par avec NH3 et NH4+,

  7. Il détruit les précurseurs THM (trihalométhanes) et favorise la coagulation

  8. Il détruit les phénols et n'a pas d'odeur distincte,

  9. Il est plus efficace que le chlore pour le traitement du fer et du magnésium.

Haut de page

Nettoyage des légumes

Le dioxyde de chlore est un excellent produit pour nettoyer et désinfecter les légumes. Sa capacité à détruire les spores, virus et champignons, à de faibles concentrations en est la cause.

Le dioxyde de chlore a fait ses preuve en matière de problèmes liés à la nourriture. Il ne modifie pas le goût, l'odeur et l'apparence. Il est facile à utiliser, et compatible avec les systèmes existants. Ci-dessous quelques exemples d'utilisation :

  • Pommes : contrôle de bactéries (E.Coli et Listeria)

  • Pommes de terre : protection contre le mildiou et gale en relief

  • Laitues, céleris et oignons : Si l'on compare les résultats à un traitement à base d'eau de Javel, la teneur en vitamine C est plus élevée, celle en potassium est diminuée.

  • Agrumes : protection contre "green mould" et "sour rot" efficaces pour de nombreuses valeurs de pH, à de faibles concentrations, et un temps de contact limité.

Haut de page

Systèmes d'eau chaude ou froide

Les avantages de l'utilisation du dioxyde de chlore pour la désinfection de systèmes utilisant des circuits d'eau chaude ou froide sont décrits dans la section sur les biofilms de cette page. On peut cependant citer d'autres avantages :

  1. Des valeurs de pH comprises entre 4 et 10 n'affectent pas l'efficacité,

  2. Le dioxyde de chlore est clairement plus efficace que le chlore, pour la destruction des spores, bactéries, virus et autres organismes pathogènes sur un même échantillon,

  3. Le temps de contact nécessaire est inférieur,

  4. Le dioxyde de chlore est plus soluble,

  5. Des concentrations élevées en chlore n'ont pas d'effets corrosifs. Les coûts de maintenance à long terme sont réduits,

  6. Le dioxyde de chlore ne réagit par avec NH3 et NH4+,

  7. Il détruit les précurseurs THM (trihalométhanes) et favorise la coagulation

  8. Il détruit les phénols et n'a pas d'odeur distincte,

  9. Il est plus efficace que le chlore pour le traitement du fer et du magnésium.

Haut de page

Vous êtes intéressés par d'autres procédés de désinfection ? Cliquez ici !

A propos de Lenntech

Lenntech BV
Rotterdamseweg 402 M
2629 HH Delft

tel: +31 152 755 715
fax: +31 152 616 289
e-mail: info@lenntech.com


Copyright © 1998-2016 Lenntech B.V. All rights reserved