Lenntech <!-- PLUGIN:LANGUAGE:water_treatment_and_purification --> Lenntech <!-- PLUGIN:LANGUAGE:water_treatment_and_purification -->

Strontium - Sr

Propriétés chimiques - Conséquences du strontium sur la santé - Impact du strontium sur l'environnement

Numéro atomique 38
Masse atomique 87,62 g.mol -1
Electronégativité de Pauling 1,0
Masse volumique 2,6 g.cm-3 à 20°C
Température de Fusion 769 °C
Température d'ébullition 1384 °C
Rayon atomique (Van der Waals) 0,215 nm
Rayon ionique 0,113 nm (+2)
Isotopes 3
Configuration électronique [ Kr ] 5s2
Energie de première ionisation 549,2 kJ.mol -1
Energie de deuxième ionisation 1064 kJ.mol -1
Découverte : En 1791 par Hope qui identifia le Strontium dans un minerai trouvé
dans une mine près de Strontian en Ecosse.

Conséquences sur la santé

Les composés du strontium insolubles dans l'eau peuvent le devenir suite à des réactions chimiques. Les composés solubles sont plus susceptibles d'avoir des conséquences sur notre santé que les composés insolubles, car ils peuvent contaminer les eaux potables. Heureusement, les concentrations dans l'eau potable sont, en général, assez faibles.

On peut être exposé à des petites quantités de strontium (radioactif) en respirant l'air ou des poussières, en mangeant, en buvant ou lors d'un contact avec un sol contenant du strontium. En général l'exposition se fait par l'intermédiaire de la nourriture ou de l'eau.
Les concentrations en strontium de la nourriture contribuent à la concentration en strontium du corps humain. Les aliments qui contiennent des concentrations importantes en strontium sont les graines, les légumes à feuilles et les produits laitiers.

Chez la plupart des gens, la consommation de strontium est modérée. Le seul composé du strontium qui est considéré comme dangereux pour la santé, même en petite quantité, est le chromate de strontium. Cette dangerosité est essentiellement due au chrome toxique qu'il contient. Le chromate de strontium est connu pour provoquer des cancers des poumons, mais les risques d'exposition ont été grandement réduits par des procédures de sécurités dans les entreprises, ce n'est donc plus un risque important pour la santé.

La consommation de concentrations importantes de strontium n'est en général pas connue comme dangereuse pour la santé. Seulement un cas d'allergie au strontium a été découvert, mais il n'y a eu aucun autre cas similaire. Chez les enfants, une consommation excessive de strontium peut présenter un risque car elle peut provoquer des problèmes de croissance des os.
Quand la consommation de strontium est extrêmement haute, elle peut provoquer une interruption du développement osseux, mais ceci ne se produit que lorsque la consommation est de l'ordre du millier de ppm. Le niveau de strontium dans la nourriture et dans l'eau potable n'est pas assez élevé pour provoquer ce type d'effet.

Le strontium radioactif représente un risque pour la santé plus important que le strontium stable. Quand la consommation est très élevée, il peut provoquer de l'anémie et des carences en oxygène et, à des concentrations extrêmement hautes, il est même connu pour provoquer un cancer du à l'altération du matériel génétique des cellules.

Impact sur l'environnement

Le strontium sous sa forme élémentaire, est présent naturellement dans l'environnement (les roches, le sol, l'eau, l'air). Les composés du strontium peuvent se déplacer dans l'environnement assez facilement car beaucoup d'entre eux sont solubles.
Le strontium est toujours présent dans l'air sous forme de poussières jusqu'à un certain niveau. Les concentrations en strontium de l'air sont augmentées par les activités humaines, telles que la combustion de charbon et de pétrole. Les particules de poussières qui contiennent du strontium, peuvent se déposer dans les eaux de surface, les sols et sur les plantes. Quand les particules ne se déposent pas, elles retombent à la surface de la terre lors des chutes de pluie ou de neige. Tout le strontium se retrouve finalement dans les sols ou les fonds des eaux de surface, où il se mélange au strontium déjà présent.
Le strontium peut aussi infiltrer l'eau après avoir été dans les sols. Seul une petite partie du strontium dans l'eau provient des particules de poussières de l'air. La plupart du strontium dans l'eau est dissout, mais une partie reste en suspension, entraînant la formation d'eaux boueuses. Peu de strontium se retrouve dans l'eau potable.
Quand les concentrations en strontium dans l'eau excèdent les concentrations régulières, c'est en général provoqué par les activités humaines, principalement lors de rejets de déchets directement dans l'eau. Ces concentrations excessives peuvent aussi être provoquées par le dépôt de poussières de l'air ayant réagit avec les particules de strontium émises lors de procédés industriels.
L'augmentation des concentrations dans le sol peut aussi être favorisée par les activités humaines telles que le rejet de cendre de charbon ou d'incinérateur. Le strontium dans le sol se dissout dans l'eau, par conséquent, il est susceptible de se déplacer plus profondément dans le sol et de rejoindre les eaux souterraines. Une partie du strontium introduit par l'homme ne rejoint pas les eaux de surface et peut rester dans le sol pendant des décennies.
A cause de la nature du strontium, une partie du strontium peut être absorbée par les poissons, les légumes, le bétail et d'autres animaux.
L'un des isotopes du strontium est radioactif. Cet isotope n'est à priori pas présent naturellement dans l'environnement. Il s'y trouve du fait de l'homme: essaies de bombe nucléaire, fuites de stockages radioactifs. La seule façon de diminuer les concentrations de cet isotope est l'affaiblissement radioactif en zirconium stable.
Les concentrations en strontium radioactif dans l'environnement sont relativement faibles et les particules se retrouvent toujours finalement dans le sol ou dans le fond des océans, où elles se mélangent aux autres particules de strontium. Le strontium radioactif n'est pas susceptible de se retrouver dans l'eau potable.

Retour à la table périodique des éléments

A propos de Lenntech

Lenntech BV
Rotterdamseweg 402 M
2629 HH Delft

tel: +31 152 755 715
fax: +31 152 616 289
e-mail: info@lenntech.com


Copyright © 1998-2016 Lenntech B.V. All rights reserved